Breaking News

La Kora, un instrument de musique africain extraordinaire

                                                                               

La Kora, à l’instar de la guitare est un instrument de musique à cordes. Elle est un instrument musical traditionnel plus connu dans l’Afrique de l’Ouest. Son pays d’origine est le Mali où elle est réputée pour ses traits.

<h2>A la découverte de la Kora</h2>

La Kora est aussi connue au Sénégal, en Guinée-Bissau, en Gambie, en Côte d’Ivoire et encore au Burkina Faso. Encore appelée Harpe-luth, la Kora s’accommode à tous les genres musicaux.

Elle est composée de calebasse et de 21 cordes tendues qui lui offrent une caractéristique musicale unique. En effet, la Kora est faite avec une moitié de calebasse étirée de peau animale.

Traversée d’un manche de grande taille, la calebasse est en fait la table d’harmonie. Le manche comportera les 21 cordes de l’instrument. Celles-ci sont rattachées au manche par le biais de lanières en cuir.

Les cordes sont tendues et rangés sur les côtes d’un chevalet. Par l’intermédiaire d’un coussinet, le chevalet transmet les vibrations des diverses cordes de la Kora. Assis en tailleur face à l’instrument de musique, les Korafolas jouent des deux mains avec le pouce et l’index.

<h2>La Kora, une fierté de la culture mandingue</h2>

La Kora est considérée comme l’instrument des griots. En effet, les griots sont les gardiens de la tradition orale. Ils doivent suivre la généalogie du royaume et transmettre les récits du royaume.

Dans la culture des Mandés en Afrique de l’Ouest, ils jouent un aussi un rôle important dans les cérémonies de mariage. En accompagnant sa musique de paroles de bénédictions, le griot donne un aspect sacré à son acte.

Ainsi, cet instrument de musique traditionnelle fait vibrer plusieurs scènes de concert. Les plus célèbres artistes Korafolas sont Lamine Konté, Sona Jobarteh, Ballake Cissokho, Toumani Diabaté …